Sud Radio et Andorre

Le 22 juin dernier, j’ai fait une visite exceptionnelle, passionnante pour tout amateur de l’histoire de la radio. Je ne vais pas vous raconter la guerre des ondes franco-andorrane de l’après-guerre aux années 80, ce serait trop long et Sylvain Athiel l’a déjà fait dans son livre Conquérant des ondes paru aux Editions Privat.

Il reste de la folle aventure de Sud Radio en Andorre un édifice incroyable : son émetteur inauguré en 1966 par le grand Charly himself, le plus haut émetteur d’Europe destiné à faire de Sud Radio la voix de la France dans le sud-ouest ; destiné accessoirement – car avec la radio, la politique n’est jamais loin – à étouffer Radio Andorre jugée alors trop proche de La Dépêche du Midi aux mains des rad-socs !

Peu après 1981, l’émetteur andorran de Sud Radio s’est définitivement tû, suite à un imbroglio politico-diplomatique entre la France et la Principauté d’Andorre. L’émetteur est resté en l’état, plutôt bien conservé par les autorités andorranes, dans l’attente… d’un projet qui reste à définir.

Le lieu ne se visite pas, sauf pour les anciens de Sud Radio, ce qui fut fait le 22 juin dernier. Voici quelques photos légendées. Bonne visite !

On commence par l’antenne, posée à 2600 mètres d’altitude.

 

 

Voici le bâtiment et sa majestueuse tour de contrôle, geste architectural filant la métaphore du paquebot et destinée… à en imposer !

 

Au pied du bâtiment, quatre énormes citernes de fuel destinées à parer à toute coupure d’alimentation électrique accidentelle ou « diplomatique » (la confiance régnait entre la France et Andorre !)

 

 

Quelques gentianes…

Pénétrons à l’intérieur dans la salle qui abrite les deux émetteurs principaux.

 

 

Les émetteurs

 

 

En mezzanine, les chambres des techniciens, qui restaient en poste quinze jours d’affilée, isolement et neige obligent.

La salle de repos, la salle à manger et la cuisine des techniciens.

 

 

On monte au sommet de la tour, dans le salon d’apparat et sa magnifique terrasse. L’endroit est resté tel qu’il était en 1966 lors de l’inauguration par le Général de Gaulle.

 

 

 

Le tunnel de 100 mètres qui abrite le cable reliant l’émetteur à l’antenne.

Le groupe électrogène, quatre impressionnants moteurs de bateaux.

 

Le chasse-neige qui sommeille.

 

Une cabine technique destinée à pouvoir émettre des programmes depuis le site.

 

Emmanuel Deun

One thought on “Sud Radio et Andorre

  • Les chaise de la salle à manger d’apparat, elles sont moches, sinon j’aime bcp le chasse neige… J’aimerais en avoir un pareil…

Les commentaires sont fermés.